Quelles sont les techniques de manipulation déconseillées pour le SEO ?

Pour répondre à la question « Quels sont les facteurs bloquant le référencement naturel ?« , nous allons commencer par étudier le cloaking. Cette technique consiste à présenter aux moteurs de recherche un contenu différent de celui qui serait affiché aux internautes humains. L’intérêt est de soumettre à Google un contenu adapté au SEO et de lui cacher un autre contenu bien moins SEO-Friendly.

Le cloaking et le référencement naturel

Le cloaking en quelques mots

Nous allons tenter de comprendre dans cet article de quelle manière on met en place cette technique. Nous verrons également quelles en sont les variantes et les domaines d’application. Enfin, nous nous poserons la question des risques encourus et des moyens de s’en prémunir.

Comment fonctionne le cloaking ?

Le principe du cloaking est de détecter si l’utilisateur est un moteur de recherche, et si tel est le cas, de lui présenter vers un contenu qui soit plus approprié au SEO. Il existe deux méthodes d’identification : le referer qui va déterminer la provenance de l’utilisateur, le IP delivery qui va rechercher l’adresse IP du visiteur, le cloaking sur l’hôte qui va déceler le serveur (et peut-être les serveurs de Google) par lequel l’ordinateur de l’internaute se connecte pour surfer ; enfin, le cloaking peut choisir de détecter l’User-agent de l’utilisateur. L’User agent est un outil pour se connecter à internet. Chaque navigateur, console de jeux, lecteurs d’écran et… robot de moteur de recherche possède son User agent spécifique. Une fois le moteur de recherche détecté, un script va afficher une page qui ne contient pas les mêmes éléments que la page normale destinée aux humains.

Des exemples de cloaking

Il existe des formes de cloaking conforme aux consignes de Google comme le fait de proposer aux internautes et aux moteurs de recherche une version lisible d’un site conçu intégralement en Flash (Full Flash). Mais la plupart des autres exemples de cloaking peuvent être considérés comme illégitimes.  C’est le cas avec la dissimulation d’une page intégralement constitués de liens sortants (page « Liens » ou « Partenaires ») ou d’un contenu dense et optimisé qui serait indigeste pour les internautes.

Les risques du cloaking

Nous avons vu qu’il existe des formes de cloaking plus ou moins légitimes. En vous lançant dans le cloaking « Black hat », vous prenez le risque de voir votre site disparaître purement et simplement de l’index de Google. Sans doute que vous serez démasqué par un concurrent plutôt que Google en personne. Le concurrent aura pris le soin de vous signaler avec un spam report. Il est donc préférable de faire preuve de prudence et de finesse, même si une sécurité totale dans ce domaine est impossible. Gardez-vous au moins que l’on ne puisse pas repérer votre construction en un instant.

 

Poursuivre la lecture :
En quoi la sur-optimisation des pages peut bloquer le référencement naturel ?
Comment une page inaccessible peut bloquer le référencement naturel ?

Share Button
Quelles sont les techniques de manipulation déconseillées pour le SEO ?