Qu’est-ce que le glissement sémantique pour le référencement naturel ?

Share Button

Si vous avez parcouru l’article précédent, vous en savez un peu plus désormais sur la théorie des cocons sémantiques pour le SEO. Nous allons maintenant préciser un peu plus ce qui se cache derrière le glissement sémantique, notion que nous avons jusque-là seulement toucher du bout du doigt.
Nous verrons que la méthode appliquée diverge quelque peu du sens premier de ce concept mais elle s’en inspire grandement.

Glissement sémantique

Appliquer le glissement sémantique à votre SEO

Ce phénomène linguistique qui nous intéresse aujourd’hui renvoie, par définition, au fait qu’un terme prenne un sens différent de celui qu’il possédait auparavant. Cette évolution présente certains risques puisqu’elle peut entraîner des malentendus et des problèmes de compréhension entre l’émetteur et le récepteur du message.  Pour pallier ces soucis de communications, le locuteur peut être amené à préciser la signification du terme qu’il emploi. On appelle cette méthode la clarification sémantique. Nous verrons que le glissement sémantique appliqué au référencement naturel consiste davantage à préciser la signification d’un terme pour aider Google à comprendre son champ sémantique plutôt que de constater une évolution naturelle de son sens.

Le glissement sémantique dans le SEO

Appelé également le glissement de sens, le glissement sémantique mis en application au SEO n’est plus un phénomène linguistique mais une méthode de travail. Tandis que le sens des mots ne cessent d’évoluer au fil du temps, le référenceur, sensibilisé à la question des cocons sémantiques dans l’optimisation on-site, va tenter de définir son champ sémantique. Il aborde alors, dans chaque page de cocon sémantique, un aspect différent de ce champ sémantique en prenant un nouvel angle. L’idée est de procéder entre chaque page à un décalage de sens, c’est la seule manière de parvenir à un glissement sémantique. Les deux pages liées entre elles sont en concurrence : elles n’utilisent pas exactement les mêmes termes sémantisés. Au contraire, la page B comporte des termes sémantisés que l’on retrouvera pas dans la page A, qui apporteront un nouvel éclairage sur le champ sémantique e question et compléteront le sens apporté par la page A. On peut donc juger de l’existence d’un glissement sémantique entre deux pages à la distance sémantique qui réside entre celles-ci.

Les avantages du glissement sémantique

La méthode du glissement sémantique a au moins l’avantage de faire le tour de la question d’un champ sémantique. S’il est sans doute impossible de présenter une offre de contenu exhaustive sur une thématique, cette méthode doit toutefois permettre aux internautes d’accéder à l’information qu’ils recherchent. C’est ainsi que Google pourra noter une pertinence sémantique entre le contenu proposé et la requête sur laquelle il entend se positionner. D’une manière cette fois plus sémantique que comportemental, Google va analysera les co-occurrences que le rédacteur aura choisi d’employer aux côtés des mots-clés. De cette analyse des relations entre les termes, le moteur de recherche évaluera la pertinence sémantique du contenu de la page avec les mots-clés sur lesquels il entend la classer. On voit une nouvelle fois l’importance d’exploiter des co-occurrences de nos mots-clés, notamment dans la balise h1 et l’adresse url, pour aider Google à mieux comprendre et définir les sujets sur lesquels on entend se positionner et échapper à certaines confusions qui porteraient préjudice à votre référencement. A titre d’exemple, un hébergeur de site internet ne se contentera de truffer ses pages du mot-clé “hébergement” mais devra l’accompagner des termes (lexies) sémantisés “web”, “internet”, “serveur.” Faute de quoi il pourra être amalgamé avec un vendeur d’hébergement hotelier et touristique. On va du général au particulier et on affine le sens du message. Autrement dit, plus la liste de termes sémantisés et cohérents avec votre sujet est longue, plus votre page sera pertinente avec la requête (metamot) que vous visez.

 

Poursuivre la lecture :
Comment organiser les pages de son cocon sémantique ?

Qu’est-ce que le glissement sémantique pour le référencement naturel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *