Comment choisir les bons mots pour son référencement naturel ?

Share Button

Dans l’article visant à répondre à la question”Qu’est-ce qu’un contenu de qualité pour le SEO ? “, nous avions rappelé que la notion de qualité dans l’optimisation on-page n’avait aucun sens. Nous allons vous expliquer aujourd’hui en quoi il est vital de respecter une pertinence sémantique, dans la rédaction de ses pages optimisées, vis à vis des requêtes et de Google.
Au delà des questions relatives à l’expérience utilisateur, il est primordial d’être cohérent avec le champ de connaissances que possède le moteur de recherche sur les sujets que vous abordez.

La pertinence sémantique pour le SEO

Exploiter la pertinence sémantique pour le SEO

Nous allons aborder dans cet article, deux notions, l’une très connu mais mal connu et l’autre trop souvent ignorée :

  • L’optimisation des pages web
  • La relation entre les termes sémantisés

L’optimisation des balises des pages web

Balise title, balises d’entêtes h1, adresse url, les paragraphes… Les emplacements sur une page web ne manquent pas pour placer des mots-clés et respecter une certain pertinence sémantique par rapport aux requêtes de utilisateurs. Encore faut-il faire preuve de mesure, ne pas tomber dans le keyword stuffing ou dans la fameuse triplette du bourrin. Mais nous verrons que l’optimisation des balises d’une page ne suffit pas, même si une trop grande majorité des spécialistes SEO réduisent l’optimisation on-page à cette question. Effectivement, nous verrons dans le chapitre suivant que se focaliser sur les mots-clés n’est qu’une réponse partielle à cette question  : il est nécessaire d’envisager la relation entre les mots-clés et certaines de leurs co-occurrences.

La relation entre les termes sémantisés

Cette question est peu abordée sur la Toile ; en tous cas, pas autant qu’elle le mériterait. Cette notion, négligée par les référenceurs, est pourtant fondamentale dans le référencement naturel à notre époque. En crawlant en permanence toutes les pages de la Toile, Google a amassé et continue à alimenter une connaissance inestimable sur toutes les thématiques et leurs sujets possibles et imaginables. Le moteur de recherche utilise tout ce savoir sémantique pour classer au mieux les sites selon leur pertinence par rapport aux requêtes. Ses algorithmes n’ayant aucun moyen de déterminer le niveau de qualité d’un texte, ils analysent la manière dont les termes sont utilisés conjointement sur la plupart des pages web abordant le même sujet précis. Autrement dit, c’est en étudiant les relations entre les termes employés et en les répertoriant que Google parvient à définir le champ sémantique précis d’un article et son degré de pertinence par rapport aux attentes des utilisateurs. On voit ici à quel point l’optimisation basique d’une page web peine à offrir à Google ce dont il a besoin pour déterminer sa pertinence. Sinon, comment le moteur de recherche pourrait départager deux pages optimisées de manière identique sur la même requête. Il faut aller bien plus loin que le placement des mots-clés dans les emplacements les plus stratégiques d’une page web. Il faut utiliser des co-occurrences pour nourrir la banque cognitive de Google et en aidant le moteur de recherche à mieux comprendre sur quel mot-clé ou expression-clé vous positionner ? Sans ce recours aux co-occurrences, comment les algorithmes pourraient déterminer le classement de deux pages optimisées parfaitement sur l’hébergement, l’une sur l’hébergement hotelier et l’autre sur l’hébergement web ? C’est l’ultime moyen pour vous d’être classé le plus justement sur la requête que vous ciblez.

 

Poursuivre la lecture :
Comment l’expérience utilisateur favorise le SEO de votre site ?

 

Comment choisir les bons mots pour son référencement naturel ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *